Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Département de la Formation Continue
Un seul objectif : l'évolution des compétences
Département de la Formation Continue

Formation continue : l’autre voie pour devenir ingénieur

Publié le 27 avril 2017
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Un article paru dans le quotidien Le Monde du 20 avril dernier met en lumière le parcours d'un diplômé de Grenoble INP et les bénéfices de la formation continue sur l’évolution d’une carrière professionnelle.

© Alé+Alé

© Alé+Alé


Devenir ingénieur n’est pas réservé aux étudiants en formation initiale, cette étape peut s’envisager au cours d’une carrière, pour une réorientation ou un passage cadre. Selon le quotidien, près de 1 000 personnes décrochent chaque année ce diplôme grâce à la formation continue.

© alé+alé

L’article relate le parcours d’Éric Richard, diplômé de Grenoble INP en formation continue à l’âge de 47 ans. Cet ancien gestionnaire technique chez Schneider Electric a obtenu son diplôme d’Ingénieur en Management Technologique en 2015, après un cursus de 3 ans en alternance.

Désormais manager d’une équipe, il se souvient d’avoir ressenti « Un petit pincement au cœur mêlé de fierté et accompagné du "sentiment d’être allé au bout de quelque chose" » lors de l’obtention de son diplôme d’ingénieur.
Remise des diplômes pour Eric Richard, en compagnie de Jean-Marc Dedulle, Directeur du Département Formation Continue et Brigitte Plateau, administrateur général de Grenoble INP






Remise des diplômes pour Eric Richard (2e en partant de la droite), en compagnie de Jean-Marc Dedulle, Directeur du Département Formation Continue (à droite) et Brigitte Plateau, administrateur général de Grenoble INP (à gauche)

La formation continue revêt d’autant plus d’importance dans le contexte économique actuel, dans lequel la concurrence est rude. Les exigences des entreprises évoluent : « […] Aujourd’hui, nous regardons avant tout les compétences acquises, et le diplôme d’ingénieur est l’une des façons d’en attester. » Véronique Karcenty, directrice du recrutement, de la diversité et des parcours d’Orange.

« Si reprendre des études représente un investissement conséquent sur les plans à la fois financier et personnel, le diplôme d’ingénieur, même obtenu sur le tard, "est indéniablement un accélérateur de parcours professionnel", relève Régis Blugeon, de Saint-Gobain. ».

Passage cadre, meilleur salaire, nouveaux horizons professionnels… la formation continue apporte des réponses aux salariés désireux de faire progresser leur carrière. Selon Le Monde, les trois quarts des diplômés ressentent une amélioration de leur situation professionnelle, et « ceux qui s’engagent dans ces parcours sont rarement déçus ».

Et si vous aussi vous faisiez avancer votre carrière ? Informez-vous sur nos formations diplômantes et nos stages courts et boostez vos compétences !

Lire l'article complet



A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Cecile Bettega

mise à jour le 27 avril 2017

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus